Mes clients décident de ce que devient mon entreprise 

Depuis un an, mon offre se développe, se renforce et attire un peu plus. Je suis chaque jour plus convaincu de ce que je propose, et paradoxalement c’est chaque jour plus facile et plus passionnant.

Alors pourquoi ne pas vous  partager mon expérience ? En vous l’expliquant cela sera plus clair pour moi aussi, non ?

Comment mes clients construisent ma société  ? 

Déjà il faudrait pouvoir définir ce qu’est un client? 

  • La personne que j’ai accompagnée bénévolement un jour et qui un autre jour décide  de me venir en aide. Suis-je son client, son fournisseur, son partenaire, son ami ?
  • La personne qui m’invite à venir animer un atelier pour donner de l’énergie à son réseau ?
  • Les personnes qui ont été invitées à cet atelier et qui un jour feront appel à moi, ou pas? Celui ou celle dont je découvre quelques mois plus tard, qu’il a été un fervent prescripteur ?
  • Celui ou celle qui, ancrée dans une région où je n’ai encore jamais mis les pieds me demande de l’accompagner tout au long de son parcours. Celui ou celle qui me permet de partager son histoire, ses émotions, ses succès? 
  • L’expert que j’ai rencontré cette semaine et qui me transmet les notions-clé de son expertise,
  • L’ancien collègue qui joue les “Amélie Poulain” de ma future réussite,
  • Les étudiants, cadres de grands groupes parfois, qui ouvrent des portes, m’aménagent un rdv avec leur hiérarchie, me proposent de collaborer à un projet commun?
  • Celui qui m’a passé la première commande, engageant sa crédibilité auprès de ses pairs ? 
  • Les chercheurs qui me proposent de rejoindre leur groupe projet pour partir à la conquête de nouvelles expériences entrepreneuriales ?

Conclusion : la notion de client est de plus en plus floue, riche , complexe.

Et vous qui me lisez, comment se fait-il que nous soyons en contact? Quelles improbables circonstances nous  amèneront à transformer notre collaboration en business ?

Comment mes clients construisent ma société  ? 

L’approche effectuale nous a permis de mettre les mots justes sur des concepts entrepreneuriaux que nous vivions sans avoir le bon cadre de référence pour le comprendre.

On part avec une idée en tête et les commandes arrivent sur un autre sujet. Et on apprend en avançant. Puis on se rend compte que l’idée de départ était juste, mais qu’elle avait besoin d’un peu de temps pour s‘acclimater au monde. Et elle s’exprime maintenant sous des formes que nous n’avions pas imaginées.

En ce qui me concerne mes “clients” m’ont enseigné plusieurs choses : 

  • que des concepts forts et simples ne sont efficaces que si on les met en oeuvre.
  • que d’imposer un programme, une mission, un prix , une méthode, à un client est à peu près aussi efficace que d’envoyer une flèche sans savoir où se trouve la cible.

Ils m’ont révélé  la valeur ajoutée de mes interventions.

Elle est assez simple, en fait. Elle exprime ce que je suis. Ils me disent que ce que j’apporte, à l’entreprise cliente ou au client “intuitu personae” se compose de

  • un appui multiforme pour atteindre son propre objectif 
  • de la confiance et de l’énergie positive
  • de la sérénité
  • des mises en relation productives, des ouvertures.

Ils ont façonné ma méthode, plus riche que celle j’avais modélisée. C’est aussi très simple :

  • Clarifier un objectif précis, lié au développement de l’entreprise, à l’émergence d’une dynamique, à l’atteinte d’un objectif professionnel personnel ( technique ou comportemental )
  • Nous donner un délai et un cap et ensuite le vivre ensemble.

Chemin faisant, à l’image de 16h44.com chaque histoire me permet d’inventer de nouveaux outils de préparation mentale, toujours simples,  de découvrir de nouvelles approches, faciles à comprendre et à s’approprier. Bref,  de capitaliser sur chaque intervention pour construire une nouvelle mission encore plus spécifique pour vous et votre entreprise.

 

Et quelle est l’histoire vécue la plus intéressante durant cette année ? 

 Ce serait facile de dire que le match le plus palpitant est le prochain. Et c’est vrai que chaque match, chaque nouvelle mission à vivre est passionnante. Mon expérience me montre pourtant que les histoires passées avec un client même lorsqu’elles se concluent restent belles et vivantes aussi.

Car quand on parle de décision, on parle de vie, et alors nous sommes déjà sur le chemin de l’amitié.